Bienvenu sur notre site!|
Vous êtes sur: Religion

Revue de presse du lundi 26 décembre 2016  


Les journaux parus ce lundi à Kinshasa rendent compte de l’évolution des discussions directes entre les signataires et les non signataires de l’accord du 18 octobre à la cité de l’Union africaine. Ils consacrent aussi des lignes considérables au message du cardinal Laurent Monsengwo à l’occasion de la fête de Noël.

La Prospérité qui consacre sa une aux discussions directes facilitées par la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) relaie la réflexion d’un analyste politique qui note qu’il  est donc surprenant de voir le « Rassemblement» se draper dans des attitudes hégémoniques, multiplier des obstacles et, à la limite,  radicaliser ses propres  revendications.

Selon le quotidien, malgré de  nombreuses concessions consenties par les signataires de l’Accord du 18 octobre, les opposants radicaux, rangés derrière Etienne  Tshisekedi,   passent d’une exigence à une autre, au risque de faire basculer le tout dans un échec aux conséquences imprévisibles. 

Le tabloïd ne comprend pas que cette plateforme exige du Chef de l’Etat  une déclaration particulière quant à son engagement à ne pas se présenter pour un troisième mandat, alors qu’il y a quelques semaines, devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès, il avait, lui-même, affirmé sa volonté de respecter la Constitution.

« Par  toutes  ces exigences sans cesse renouvelées, le Rassemblement d’Etienne Tshisekedi démontre, simplement, qu’il   est loin d’adhérer au  sens du compromis qui, pourtant, demeure la  condition essentielle de l’éclosion de la  démocratie », conclut le journal.

Des travaux du Centre Interdiocésain de Kinshasa conduits par la CENCO, Le Phare note des avancées et titre : « RDC : bientôt une Haute Autorité de Transition ». Le quotidien rapporte que les négociations directes entre les signataires de l’accord politique de la Cité de l’Union africaine et les non signataires pourraient connaître leur épilogue  vendredi 30 décembre.

Le tabloïd note l’émergence d’un large consensus autour de la gestion de la période allant de la fin du second et dernier mandat du chef de l’Etat jusqu’à la passation des pouvoirs entre le précité et son successeur à sortir des urnes.

Concrètement, indique le Phare, il est prévu de mettre en place un « Haut conseil de transition », selon la terminologie proposée par le Rassemblement ou une « Haute autorité du suivi des résolutions de l’accord politique » du Centre Interdiocésain, selon l’entendement de la Majorité présidentielle.

Pour le journal, c’est cette dernière terminologie qui pourrait l’emporter.

Pour Forum des As, cet accord trouvé mais non signé est pour les Congolais un cadeau de Noël. L’annonce par les prélats catholiques de l’existence d’un compromis a mis du baume au cœur des Congolais, affirme le journal, qui fait remarquer que ce compromis a fait baisser la tension.

« Et voilà entr’ouvertes les perspectives d’une Transition d’autant plus apaisée que chaque force politique représentative sera impliquée dans la gestion du pays », conclut le quotidien.

L’autre sujet qui alimente les colonnes des tabloïds de Kinshasa est le message de l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo.

« Contre l’accès et le maintien au pouvoir par les armes, le cardinal Monsengwo enflamme la toile », titre Africanews.
Selon le journal, Noël a permis à Laurent Monsengwo d’interpeller les acteurs politiques dans une homélie dont des extraits, consacrés à l’accès et  au maintien au pouvoir par les armes, enflamme la toile.

«Le fait de prendre le pouvoir  par les armes ne justifie pas qu’on ne puisse le quitter que par les armes. Il est révolu le temps où l’on prenait le pouvoir par les armes. Il est révolu le temps où l’on cherchait à conserver le pouvoir par les armes, en tuant son peuple, ces jeunes qui ne réclament que leurs droits de vivre un peu plus dignement», indique le bihebdomadaire qui reprend les propos du  cardinal Monsengwo.

Le Phare reprend l’intégralité du message de l’archevêque de Kinshasa et propose aux lecteurs le titre suivant, tiré du texte de l’homélie : « Cardinal Monsengwo : « Qui tue par l’épée périra par l’épée ».

Pour l’Agence congolaise de presse (ACP), le Cardinal Monsengwo exhorte, dans son message, les Congolais à rechercher la paix du Christ. Jésus naissant incarne la paix et la réconciliation, conçues par Dieu depuis les origines, pour apporter à l’humanité  l’abondance des biens messianiques, rapporte l’agence qui reprend les extraits de l’archevêque de Kinshasa.

(  ro , via www.congosynthese.com)

 




Autres Titres