Bienvenu sur notre site!|
Vous �tes sur: Religion

Enrôlement d’électeurs en cours dans les 12 provinces : Nangaa vise haut,des agents électoraux accusés de ralentir l’opération  


La CENI (Commission électorale nationale indépendante) poursuit chaque jour l’opération de révision du fichier électoral dans les 1ère et 2ème Aires opérationnelles qui concernent 12 provinces du pays. C’est dans ce cadre qu’elle vise déjà les 3ème et 4ème Aires opérationnelles avant de clôturer l’étape de l’enrôlement et se lancer ainsi dans la consolidation du fichier électoral une fois constitué.

Pour l’heure, la CENI se lance dans une véritable course à la montre afin de réussir son pari d’enrôler, selon ses estimations, plus de 42 millions d’électeurs en RD Congo. Ce qui justifie les efforts déployés par le président de cette institution d’appui à la démocratie et toute son équipe de mobiliser les forces vives du pays afin d’inviter les populations à participer massivement à l’opération d’enrôlement.

Pendant ce temps, dans les centres d’inscription déjà ouverts, les agents électoraux  sont pointés du doigt de ralentir l’opération en cours. Pour ces populations, les responsables de la CENI doivent travailler de manière à faire que les agents accélèrent et à mieux faire l’opération d’enrôlement dans plusieurs provinces du pays.

Dans un autre cadre, une réunion de haut niveau de la Cellule CENI-MONUSCO-PACEC/PNUD s’était tenue dernièrement sous la direction du président de la centrale électorale congolaise, Corneille Nangaa Yobeluo. La situation sur la logistique a été au centre de la rencontre.

  A travers la réunion, l’objectif visé était l’accélération du processus de déploiement des matériels devant servir à l’opérationnalisation des centres d’inscription pour l’identification et l’enrôlement des électeurs dans les 7.500 centres implantés dans les 12 provinces de la première et de la deuxième aire opérationnelle.

  La situation dans chaque province opérationnelle a été aussi abordée en vue de booster le déploiement des matériels à partir des Hubs (entrepôts principaux) de départ à savoir Kisangani, Mbandaka, Kamina, Kalemie, Kindu, Bukavu et Goma.

Des dispositions importantes ont été prises à cet effet, notamment en ce qui concerne les zones à accès difficile telles que Mangurdjipa,  Fatwa,  Ntoto et Bunyatenge dans la province du Nord Kivu où le déploiement se fera par hélicoptère de la MONUSCO à partir de Beni pour le premier site et à partir de Goma pour les trois derniers.

Carte géographique des aires opérationnelles de la révision du fichier en appui, les participants à la séance de travail ont examiné les différents itinéraires pour permettre effectivement l’accélération de ce déploiement des matériels vers les différents sites opérationnels.


Par Lucien Kazadi T.

(  La Tempête des Tropiques , via www.congosynthese.com)

 




Autres Titres