RDC: les familles des victimes des 19 et 20 décembre se sentent abandonnées

  • Wednesday, January 11, 2017
Les discussions sous l'égide de l'Eglise catholique n'avaient pas empêché de nouvelles violences à Kinshasa quand plusieurs quartiers populaires ont décidé de protester contre le maintien au pouvoir du président Kabila, les 19 et 20 décembre. Officiellement, le gouvernement parle de neuf victimes à Kinshasa. L'ONU de plusieurs dizaines. Le gouverneur de la ville avait promis de prendre en charge les familles de victimes. Et une dizaine d'entre elles se sont présentées mardi matin à son bureau mais elles disent avoir été éconduites. Des familles qui disent avoir perdu un proche ou déclarent un parent blessé. Elles se sont ensuite rendues à la Monusco qui les a renvoyées vers des ONG de défense des droits...(Lire la suite sur rfi.fr)